death_of_superman_copyPour ceux qui sont abonnés à la newsletter, vous avez certainement remarqué que j'avais prévu des "reviews" de comics-books Batman. Je ne les ai pas oubliés (même si j'ai pris du retard, il faut l'avouer). Voici donc venir la première critique d'une trilogie que j'ai longtemps désiré : la saga KnightFall.

batman_knightfall_1Tome 1 : Broken Bat (Chauve-Souris Brisée)
Un tome épatant, à l'action non stop.
Contenu : Batman n°491-497; Detective Comics n°659-663
Résumé : L'histoire comme avec Bane qui fait exploser Arkham, libérant tous ses occupants. Batman, en pleine période d'épuisement tant moral que physique, repart en guerre face à chacun de ses ennemis. Les affrontements se déroulent en face à face la plupart du temps, et chaque chapitre met en scène un ou deux vilains. Cela permet de suivre pleinement chaque affrontement, d'autant que ceux-ci sont plutôt dantesques. On voit au fur et à mesure de ce premier tome sombrer Batman, obligés d'aller au-delà de ses limites, s'épuisant un peu plus à chaque affrontement. Conscient de son état, mais très inquiet de la tournure dangereuse que prennent les événements, Batman écarte Robin (Tim Drake) et Azrael (venu s'entraîner auprès de Bruce et Tim) de sa croisade. Robin refuse de rester à l'écart de l'action, inquiet de l'état de son mentor, mais ne peut le sauver lors de l'affrontement final de se tome, qui voit tomber le chevalier noir entre les mains du terrible Bane.
Analyse : Ce tome est certainement le meilleur de la trilogie Knightfall. C'est à la fois un plaisir, mais aussi une torture, de voir Batman s'affaiblir et surtout lutter, tout particulièrement à partir de la seconde moitié du tome. Dès lors, on voit un Batman Break_youassez différent de celui que l'on connaît. De pus, Batman s'auto-analyse constamment, se reprochant ses erreurs à chaque action. L'introspection dans le personnage renforce le sentiment de partager le sort de Batman, de souffrir avec lui, d'avoir peur quand il a peur (enfin Batman n'a pas peur, mais craint, ce qui n'est pas tout à fait pareil). Seul reproche que je ferais à ce tome, c'est le combat final. Batman est si fatigué que le combat n'a que peu d'intérêt et se clôt somme toute assez rapidement. Mais ce détail relève du chipotage tant on est emporté par cette première partie de l'histoire.
Conclusion : Tout bon fan de Batman se doit de lire au moins ce tome de la trilogie Knightfall tant il marque un tournant décisif dans la vie du chevalier noir.

Batman_knightfall_2Tome 2 : Who rules the night ? (Qui est le maître de la nuit ?)
Un tome peu passionnant, et assez brouillon.
Contenu : Batman n°498-500; Detective Comics n°664-666; Batman: Shadow of the Bat n°16-18; Showcase 1993 n°7-8
Résumé : Pendant qu'il est en convalescence, Bruce va designer Jean-Paul Valley (Azrael) pour prendre sa relève en tant que Croisé Masqué. Mais Azrael va rapidement perdre la tête, voulant devenir un meilleur Batman que ne l'a été Wayne. Obnubilé par Bane et la volonté de le mettre au tapis, prouvant ainsi au monde qu'il est digne d'être le nouveau Batman, il va employer des méthode de plus en plus draconiennes, en grande partie dictées par son subconscient. Conditionné dès son enfance, par l'ordre de Saint Dumas pour être un tueur sans scrupule, Valley va être victime de vision qui vont à la fois intensifier sa folie et lui permettre de dessiner toute sorte d'équipement. Il va ainsi adapter le Bat-costume au fur et à mesure de sa croisade pour finalement le remplacer par une armure ultra-équipée, supposée lui donné l'avantage nécessaire pour faire tomber Bane et son venin. Pendant ce temps, Bruce et Alfred sont en Angleterre à la recherche de deux êtres qui sont chers à Bruce...
azraelAnalyse : Ce tome est assez long à avancer. On sent que beaucoup d'histoire sont des "fillers", servant uniquement à nous permettre de mieux nous familiariser avec le nouveau Batman incarné par Azrael. Seulement, pour ma part, celui-ci ne réussit pas à me convaincre donc les histoires annexes de ce tome, montrant uniquement des exploits de ce chevalier noir cruel, m'ont lassé.
Conclusion : Il faut donc s'accrocher pour lire ce tome où seul le début et la fin ont un réel intérêt. Le milieu fait un peu vide, surtout si on le compare aux deux autre tomes
 

batman_knightfall_3Tome 3 : Knight's end (la fin du chevalier)
Lent a démarré, mais le reste est captivant.
Contenu : Batman n°509-510; Batman: Shadow of the Bat n°29-30; Detective Comics n°676-677; Batman: Legends of the Dark Knight n°62-63; Robin n°8-9; Catwoman n°12
Résumé : Bruce est revenu d'Angleterre sans Alfred qui refuse de le voir s'abîmer davantage le corps. Azrael, quant à lui, devient de plus en plus dérangé. Il va même jusqu'à renvoyer Robin et s'approprier et piéger la Batcave pour la rendre quasi-inacessible. Voyant Azrael adopter des méthodes de plus en plus violentes (lance-flamme, griffes acérés...), Robin met au courant Bruce de la situation. Celui-ci décide de récupérer son trône. Mais ayant perdu toute confiance en lui et en ses compétences, il est obligé de reprendre son apprentissage de zéro, et demande de l'aide à Lady Shiva. Pendant que Bruce subit son entraînement, Tim met Nightwing (Dick Grayson) au courant de la situation. Les deux justiciers vont alors enquêter sur Azrael, qui s'est mis dans la tête de retrouver Lehah, personnage à l'origine de tous les maux de Valley. Lorsque Bruce reprend confiance en lui et décide de redevenir Batman, l'affrontement avec Azrael devient inévitable. Mais cette fois-ci, Bruce peut compter sur l'aide de ses deux protégés, Nightwing et Robin, pour l'aider dans le combat qui décidera qui est digne de porter la cape.
knightsendAnalyse : Un tome qui commence doucement, avec d'un côté un Azrael complètement timbré qui finit par lassé, et l'entraînement de Bruce qui se résume en une suite de combats tout aussi inintéressants. L'affrontement final est heureusement très épique, surtout le combat Nightwing/Azrael qui promet un bon nombre de sueurs froides.
Conclusion : C'est donc le troisième tier du tome qui sauve l'honneur. Si le reste n'est pas mauvais en soit, force est de reconnaître qu'il ne passionne pas vraiment.

 


Batman___The_Br_0252Notes : Entre les tomes 2 et 3 existent une longue histoire appelé Knightquest. Introuvable en format reliés, ces épisodes ont pourtant toute leur importance puisqu'ils expliquent comment Bruce et Alfred retrouvent le Docteur Kinsolving et le père de Tim Drake. Ce qui fait que lorsque l'on se contente de lire les 3 tomes de la saga Knightfall, certains points sont obscurs, notamment pourquoi l'enlèvement n'est jamais résolu, où étaient Bruce et Alfred, pourquoi se dernier disparaît et enfin pourquoi Robin ne s'inquiète ni de la disparition et de la réapparition de son père. Ces détails en tête, il est plus évident de suivre les intrigues secondaires de Knightfall.