Suite de la fiction du DCAU. Jay est au prise avec Grundy, Green Lantern a quitté le champ de bataille précipitamment... La situation semble désespérée quand un terrible fracas se fait entendre. Que s'est-il passé ? Petit retour en arrière ;)

 

Qui a connu les Dieux et en est revenu ? Chapitre 3 

Mardi 15 Mars 2011… un peu plus tôt

-           Booster, préviens Waller que j’ai quitté le champ de bataille.
-           Ok, GL, mais je lui dis qu’tu vas où ?
-           Tu devrais le savoir, non ?
-           Eh bien, non… rien de tout ça n’est dans les données du futur que possède Skeet. En fait, pour tout te dire, le temps a commencé à fluctuer il y a cinq ans environ. Depuis je n’ai plus les bonnes informations.
-           Ah oui, tu crois ?
-           John, Shayera n’aurait pas dû mourir, elle aurait dû être ta…
-           Je sais tout ça, Booster, je l’sais... Bref, dis à Waller que je suis allé chercher la masse d’Hawk Girl. Seul le Nth (Enième élement) de sa masse pourra neutraliser Grundy. 

John fonce à travers KeyStone jusqu’à se rendre au Memorial de la Ligue des Justiciers de Metropolis. Le Musée a été érigé à la fin de la guerre de 2009 pour honorer la mémoire des combattants disparus. Il s’empare de la masse d’Hawk Girl mais ne peut s’empêcher de se recueillir devant la vitrine qui lui est consacrée. La Thanagarienne est magnifiquement reproduite, sans son casque. Le Justicier d’émeraude pose la main sur le visage de la statue, et ferme les yeux.

-
           John, c’est Booster ! On a quelques soucis ici. Marvel semble alimenter Grundy et… waah ! Merde, Starfire va se… attends c’est quoi c’bolide rouge.
-           Bolide rou… J’arrive Booster, tenez bon.

 John refait le chemin inverse à une vitesse ahurissante. Il sait que Jay Garrick essaie de combler l’absence de Wally, mais il se fait vieux et affronter Grundy risque de lui être fatal. Il avale les kilomètres à une vitesse telle que l’on ne peut apercevoir dans le ciel qu’une traînée verte éphémère.

 Quand il arrive sur le champ de bataille, GL aperçoit Jay, au bout du bras de Grundy. Alors que ce dernier s’apprête à broyer la nuque du bolide écarlate, John se jette sur le mort-vivant. La masse scintillante vient s’écraser sur son bras dans un fracas assourdissant . Dans un horrible cri de douleur, Grundy lâche Jay qui s'écrase violemment au sol. Starfire, Booster Gold et Captain Atom en profitent pour propulser Grundy grâce à leurs attaques. Celui-ci traverse de part en part la banque centrale de KeyStone et fini son vol  dans un chantier. S.T.R.I.P.E. se rue sur Jay pour vérifier son état.
-          Sa respiration est saccadée, mais il s’en remettra. On a frôler la catastrophe !

John le rejoint et, comme habiter par la rage, commence à le frapper avec la masse pour ne s’arrêter qu’au moment où le mort-vivant ne puisse se relever. Il brandit alors la masse comme pour asséner le coup final, mais son mouvement se stoppe au dessus de sa tête. Il regarde Grundy fixement, le regard bouillonant.

-
           Je… Je sais que tu n’y peux rien, Grundy. Tu t’souviens de Shayera ? Ton ami l’oiseau. Nous savons tous les deux qu’elle aurait fait une fois encore ce que je vais te faire. Ne m’en veux pas. C’est pour le bien de tous, le tien y compris…
-           Moi, Sal… Salomon Grun… Grundy… enterré… un dimanche.
-           Désolé on est mardi !

A ses mots, le Green Lantern assène le coup qui renvoie une fois encore le mort-vivant dans l’au-delà. C’est fini. Ses équipiers le rejoignent. Sans dire un mot, John remet la masse à Booster Gold et s’envole.

-           Aie, c’est dur ça. J’espère qu’ça va pas trop l’démoraliser.
-           Booster, il vient de tuer Grundy… avec la masse de la femme qui l’a quitté tragiquement. Crois en l’expérience d’un vieil homme, il va lui falloir un peu de temps pour s’en remettre. Bon, est-ce que l’un d’entre vous pourrait me ramener à Central City, Grundy ne m’a pas raté. Je ne me sens pas en état de courir.

  

-           Robin, tu es là ?
-           Oui, j’ai pas bougé. Vous avez une drôle de voix M. Stewart…
-           John, Robin, appelle-moi John, s’il te plaît. Et ne t’inquiètes pas, ça va. Alors que puis-je faire pour toi.

 

Robin raconte alors au Green Lantern les mésaventures récentes de son mentor. En mois de trois mois, il a été gravement blessé six fois aux cours de leurs interventions. Et à chaque fois, il a du laisser derrière lui une partie de son équipement, qu’ils n’ont pas retrouvés par la suite.

-
           Batman, trouve que j’m’inquiète pour rien mais j’ai la sensation étrange que quelque chose cloche. Ces attaques avaient l’air orchestrées. Mais Bruce  ‘voit pas de connexion… en c’moment, il m’a l’air perdu.
-           Après c’qu’il s’est passé avec son groupe, les Outsiders, ce n’est pas étonnant qu’il soit perdu. D’autant que Waller lui a bien fait comprendre qu’elle allait faire en sorte qu’il ne puisse plus agir librement.
-           Ca, il l’a très mal pris… surtout qu’aucun super-héros n'a pris sa défense.
-           Ecoute, c’est compliqué, avoue que c’est confus c’qu’il s’est passé.
-           Batman n’aurait jamais fait ça, même au Sphinx, c’est impossible !! Je ne vois pas d'ambiguïté là-dedans !
-           Ok, Robin, Ok. Bon, écoute, envoie moi les détails de ton enquête, je vais essayer d’en savoir plus.
-           Merci John, merci beaucoup. Robin, terminé.

Green_Lantern_chapitre_3