01___02__1024Petit rappel : Après le retour de Superman à Metropolis, on a retrouvé Batman qui devait récupérer sa Batmobile chez son mécanicien personnel, Earl Cooper ! Mais tout aussi n'était au final qu'un piège tendu par l'Épouvantail, le Chapelier Fou et le Maître des Miroirs. Et au cours du combat, Batman a été gazé par l'Épouvantail mais a le temps de s'injecter un antidote alors que Nightwing vient à sa rescousse. L'Épouvantail et le Maître des Miroirs parviennent tout de même à s'enfuir, abandonnant leur troisième acolyte à son triste sort. Et c'est là où nous en étions restés.

 

Chapitre 9

Date inconnue

- Batman, ça va ? Eh ouvrez les yeux, Monsieur !

Les cris de Jimmy Olsen réveillèrent le justicier. Mais ce qu'il vit lui fit immédiatement regretté son réveil. Le ciel était rouge ; des cris, des explosions, des chocs résonnaient. Des hommes et des femmes gisaient au sol, certainement morts. Dans le ciel, plusieurs héros affrontaient une armée de super-vilains. Les yeux du détective ne purent s'empêcher de remarquer les lianes qui parcouraient le corps de chaque criminel.
- Que... que se passe-t-il ?
- Z'avez reçu un sacré choc, Batman ! Vous ne vous souvenez pas ? Ra's Al Ghul a... oh !

 Le jeune photographe fut interrompu par le corps de Hawk Girl qui leur fonçait dessus. Elle s'écrasa au sol, juste derrière eux. Son corps, parcouru d'hématomes et de contusions s'enfonça dans ce qu'il restait de la route principale de Metropolis. Surgit alors Hawk Man, aussi blessé qu'elle, mais pourtant encore vivant.
- Shayera ! Ouvre les yeux ! Shayera ! Nooooon !

La jeune femme s'était éteinte. Le héros s'empara de la masse de sa bien-aimée, puis fonça vers son meurtrier : Bizarro. L'anti-héros n'avait jamais été aussi fort depuis que Poison Ivy avait utilisé ses graines maléfiques pour le contr ôler. En fait, elle contrôlait presque tous les criminels sur le champ de bataille. La guerre faisait rage dans la Métropole. À chaque seconde, les héros comme les criminels tombaient. Hawk Man vint grossir le nombre des victimes, décapité par le surpuissant Bizarro.
La vue encore trouble, Batman aperçut John Stewart et Kyle Rainer immobiliser le clone raté de Superman. Conscient de sa faiblesse aux UV, ils créèrent avec leur anneau une machine qui concentra la lumière du soleil sur leur adversaire. Celui-ci fut terrassé en un instant, et s'écrasa lourdement en contre-bas, à peine vivant. Les méthodes avaient changées. Face à ce cataclysme, les héros s'étaient vu obligés de durcir leurs interventions s'ils voulaient avoir une chance de sauver la Terre de ce cataclysme.

Batman essaya de se relever en prenant appui sur Olsen quand il vit Bane lui foncer dessus. Le criminel avait hérité d'un nouveau Venom, préparé par la très active Poison Ivy. Heureusement, le lasso de Wonder Woman vint stopper à temps la charge du titan. Luttant pour immobiliser son prisonnier, elle ne put voir le char d’assaut contrôlé par le Dr Polaris lui foncer dessus. Frappée de plein fouet, la guerrière amazone est propulsée quelques dizaines de mètres plus loin pour finir prématurément sa course dans l'immeuble du Daily Planet.
Fou de rage, Bane s'extirpa de l'étreinte du lasso magique pour se ruer de nouveau sur Batman. Encore groggy, le justicier eût juste le temps d'esquiver le colosse qui vint frapper Jimmy Olsen. Le jeune homme ne survécut pas au choc.

Glorieux, Bane s'approcha lentement du Chevalier Noir, qui n'avait plus la force de bouger. C'est alors que deux cordes virent s'enrouler autour des jambes du géant.
- Batman, bouge ! On s'en charge !

Perchés sur deux immeubles opposés, Nightwing et Robin s'affairaient à retenir leur adversaire pendant que Batgirl, batarangs à la main, sauta dans son dos. D'un coup sec, elle trancha le cordon qui alimentait le colosse en Venom, puis enfonça un deuxième batarang, électrifié celui-là, dans le contrôleur qu'il avait au poignet. Le géant s'effondra dans un cri de douleur atroce
- Bruce, tu avais vu juste. C'est bien Ra's qui tire les ficelles de tout ça. Tim et moi l'avons vu discuté avec Ivy !
- De quoi parles-tu... le ciel, ces morts... Le jour de l'Apocalypse ! Aurais-je... Dick, où est Ra's ?
- Il combat contre Superman et Captain Atom... mais même eux ne peuvent rien faire.
- Vite amène-moi là-bas !

Batman s'injecta le contenu d'une seringue de sa ceinture puis suivit son ancien acolyte dans les rues délabrées de Metropolis. Jusqu'ici spectateur, le croisé masqué se sentait de plus en plus acteur. Sa vue s'éclaircissait, le ciel lui semblait moins sombre, bien que toujours aussi menaçant. Il entendait des murmures, mais ne savait d'où ils provenaient, bien qu'ils fussent étrangement réconfortants dans tout ce chaos. Autour de lui, les combats faisaient rage. Il vit Captain Marvel, Commander Steel et The Ray aux prises avec Shadow Thief et Grodd, eux-aussi recouverts de ces lianes étranges. Lorsqu'il leva les yeux aux détours d'une rue, le Croisé Masqué aperçut Killer Frost, Abra Kadabra et Silver Banshee mettre à mal Fire, Red Tornado et Star Man. De toutes parts, les conflits éclataient, toujours plus violents.

Plus il se rapprochait du lieu d'affrontement contre Ra's, plus il pouvait voir de héros terrassés. Morts ou vivants, personne n'aurait pu le dire à cet instant précis, mais il reconnut Wildcat, Green Arrow, Crimsom Avenger, Booster Gold, B'Wanna Beast ou encore Aztek parmi les justiciers au tapis. Enfin, il aperçut le champ de bataille. Nul n'aurait alors reconnu dans ce désert la majestueuse Metropolis.
Au milieu de cette terre morte, le dernier survivant de Krypton était malmené par ce qui semblait être Ra's Al Ghul. La peau légèrement verdâtre, les muscles gonflés et les veines saillantes, l'homme qui dirige la société des ombres n'avait jamais semblé aussi puissant. Un détail attira l'attention de Batman : dans toute cette désolation, seul subsistait un arbre... un arbre qui semblait avoir un visage... un visage familier... le visage de Poison Ivy. La maîtresse des plantes avait muté, certainement dans le but d'avoir assez de force pour diriger l'armée de criminels réunis par Ra's. Elle était la clé, mais dans toute cette agitation, personne n'avait dû le remarquer.

Sur le champ de bataille, Superman était à bout de force tandis que Captain Atom avait déjà épuisé toutes ses ressources. Tous affairés, aucun super-héros ne pouvait rejoindre le champ de bataille. Seuls, Batman et Nightwing seraient loin de faire l'affaire. C'est alors que surgit dans le dos du justicier masqué un héros qu'il croyait mort.
- Flash ! Je croyais que...
- Je sais comment arrêter Ra's, je n'ai pas le choix.
- Ne fais pas ça, Wally. Tu ne pourras pas revenir cette fois.
- Si je peux venger Linda, alors ça n'a pas d'importance... Ivy s'est servi d'elle pour m'atteindre, et a bien failli m'avoir. Ma femme est morte, et Ivy, regarde-là, Bruce... Elle n'a plus rien d'humain maintenant, pas plus que Ra's d'ailleurs.
- Tu savais pour Ivy !
- Je l'ai vue muter quand j'ai voulu sauver Linda. Elle m'avait attiré dans son labo pour tester ses nouveaux jouets... c'est la force véloce qui m'a sauvé, et c'est elle qui vous sauvera aujourd'hui.

Le bolide écarlate disparu si vite que le Chevalier Noir ne senti qu'un léger vent lui frôler le visage. Mais il connaissait trop bien cette sensation, et sa cape qui virevoltait encore le lui confirma. Puis en un éclair, il reconnu la scène, il savait ce qui allait arriver. Il savait que, désespéré, le plus jeune des membres fondateurs de la ligue des justiciers allait tenter l'impossible pour sauver ses amis. Il savait qu'il détruirait Poison Ivy en la traversant de part en part. Il savait aussi qu'il emporterait Ra's Al Ghul avec lui dans la force véloce. Mais il savait surtout que la Terre allait perdre un héros irremplaçable.
- Wally, noon, noon, noooon !!

Le souffle coupé, Bruce Wayne se réveille dans sa cave si sombre. Il distingue ce que les autres appelle sa « Bat-famille » tout autour de lui.
- Détendez-vous, Monsieur ! Ce n'était qu'une hallucination dû au gaz de cet effroyable Épouvantail.
- Ca va aller, Bruce, l'antidote commence à faire effet. Repose-toi.

Mais avant de sombrer de nouveau, le Chevalier Noir ne peut s'empêcher de penser que Crane avait tord : l'Apocalypse de 2009 l'a marqué certes, mais rien ne lui a plus jamais fait peur depuis cette nuit dans Crime Alley... Son sérum n'est pas au point.